mercredi 10 octobre 2012

Un propriétaire de bar qui dérange

par Anthony Doiron

Un an après l’altercation entre les élus étudiants du Conseil d’administration et le propriétaire de l'Old Cosmo, ce dernier ne démord pas.

La scène des bars de Moncton a entrevu un changement important la semaine dernière. Jeff Gallant, le propriétaire de l’Old Cosmo, est maintenant devenu propriétaire du complexe Oxygen, maintenant renommé le complexe Old Cosmo.

Gallant a profité de l’occasion pour contacter Rémi Gaudet, vice-président activités sociales de la Fédération des étudiants et étudiantes du centre universitaire de Moncton (FÉÉCUM) et anciennement président du Conseil d’administration, en lien avec sa nouvelle acquisition. Le message n’était toutefois pas une invitation à faire des affaires.

En anglais, par le biais d’un média social, Gallant lui a rappelé qu’il est toujours banni de l’Old Cosmo et qu’il ne doit plus mettre les pieds au défunt complexe Oxygen.

« […] J’espère que tu aimes Robinson’s Court car je vais aussi l’acheter prochainement. Va plutôt au Triangle’s Bar sur la St. George… et amène Oli [Olivier Doiron] avec toi… le karma est une garce et elle vient tout juste de te mordre le cul, hardcore », dit Gallant.

Gaudet explique qu’il s’attendait à être contacté par Gallant, mais pas de cette façon.

« Je suis surpris qu’un an après qu’on se soit parlé pour la dernière fois, il m’envoie un message d’intimidation; je ne m’attendais pas à cela du tout. J’interprète son commentaire comme une remarque homophobe très déplacée envers moi. »

Gallant dit n’avoir rien à se reprocher
Le Front a rencontré Gallant afin d’éclairer les motifs qui étaient derrière l’envoi de ce message. Reconnaissant en être l’auteur, il explique qu’il l’a fait explicitement pour narguer Gaudet et que cela fait près d’un an qu’il attend pour pouvoir envoyer un tel message. Il nie toutefois que l’invitation lancée à Gaudet d’aller à un bar homosexuel était intentionnée comme une insulte à visée homophobe.

« Je suis vraiment content d’avoir acheté ce bar [complexe Oxygen], parce que maintenant je peux bannir tous les gens qui ont tenté de me ruiner » dit-il.

Rappelons que l’année dernière, suite à une mésentente entre le Conseil des étudiants de la faculté d’administration et Gallant, ce dernier avait décidé de bannir tout le conseil pour ensuite promettre de tenter de nuire au succès de toutes leurs soirées organisées au iRock. Gallant a aussi admis à la CBC avoir proféré des commentaires racistes et homophobes lors d’une altercation avec un DJ de Moncton. 
Gallant explique qu’il a suivi des ateliers de gestion de la colère depuis les événements de l’année dernière et que ce n’était pas la première fois qu’il en suivait. Il ajoute aussi avoir respecté la promesse qu’il avait faite devant la CBC à l’égard d’un don à un organisme multiculturel. Gallant aurait donné de l’argent à un enfant d’Afrique par le biais d’un organisme de bienfaisance. Lorsque questionné sur les raisons pour lesquelles il a fait une telle promesse suite à au déroulement de ces événements, il explique que c’est plutôt son relationniste qui lui aurait conseillé de poser ce geste.

« C’était mon PR guy qui m’a dit que je devrais faire cela. Moi, dans ma tête, ce que j’ai dit ne me dérange pas parce que c’était juste un message texte [en référence aux textos à visées racistes et homophobes de l’année dernière]. Qu’est-ce qu’une personne fait dans sa vie, sur ses textes, ça ne concerne pas les étudiants. D’ailleurs, la seule place que les Africains viennent c’est au Old Cosmo; ils ne vont pas au iRock, ils ne vont pas au O2, ils vont là [au Cosmo] » dit-il.

« Gallant est un menteur », dit le iRock
Gallant ajoute qu’il ne porte pas particulièrement intérêt à la clientèle étudiante et que, de toute façon, ces derniers n’auront plus le choix de faire affaire avec lui. Il affirme que la situation financière du iRock est chancelante et, à ses dires, le iRock serait en vente à l'instant présent car le propriétaire serait sur son lit de mort à l’hôpital. Le Front a démenti ses allégations.

Le Front a contacté le gérant du iRock, Marc Shine Reeder , afin d’obtenir plus d’information à ce sujet. Shine affirme que toutes ces allégations sont fausses, que le propriétaire est en excellente santé et réitère qu’il n’y a aucune discussion concernant la vente du iRock. Shine accuse d’ailleurs Gallant d’émettre des rumeurs malveillantes à l’égard du iRock.

Le conseil étudiant d’Administration garde ses distances
Taha Maarous, président du conseil d’Administration, est troublé par l’attitude de Gallant. Lui-même étudiant international, il explique qu’il ne peut se présenter à un club dont le propriétaire émet librement des commentaires racistes.

« Il a fait des excuses, mais elles étaient légères comparées au mal qu’il a fait à beaucoup. Pourquoi n’a-t-il pas écrit une lettre d’excuse à la faculté d’administration ainsi qu’à la FÉÉCUM? »

Concernant le Party bourse organisé par le Conseil d’administration, Maarous souligne toutefois qu’un appel d’offres sera fait, mais que les relations avec les propriétaires entreront dans le calcul.

« Bien qu’une décision n’a pas encore été prise par le conseil, nous croyons qu’il est important d’entretenir de bonnes relations avec les gens avec qui nous faisons affaire », dit-il.

Lowering the bar for downtown Moncton
by Anthony Doiron
Translated by Chad Comeau

A year and a half after the quarrel between the elected student council of Université de Moncton's administration studies department and Jeff Gallant, owner of the Old Cosmo, Gallant is still at it.

Last week, Moncton's bar scene underwent quite the change : Jeff Gallant now owns the Oxygen Complex (renamed the Old Cosmo Complex).

Because of his recent acquisition, Gallant took the opportunity to contact Rémi Gaudet, vice-president of social activities for Université de Moncton's student federation (FÉÉCUM) and ex-president of the administration studies department. The message, however, was not an invitation to do business.

On a social media platform, Gallant reminded Gaudet that he is permanently banned from the Old Cosmo and that this ban now extends to the former Oxygen complex. Here is the message in its original form (with additions in brackets) :

"[...] i hope you like robinson court, and I am buyin that next, so, off to the Triangles bar on St George... bring Oli [local DJ Olivier Doiron] with you... Karma is a bitch and it just bit you in the ass,, hardcore.....''
Gaudet expected to be contacted by Gallant, but not in this manner.

"I'm surprised that after a year of silence, he sent me an intimidating message. It was really unexpected and I found his comment to be homophobic and completely uncalled for."

Gallant said he's not in the wrong
Le Front met with Gallant to better understand why he sent this message. Gallant, confirming that he was the author of the message, explained that he sent it specifically to rub it in Gaudet's face and that he had been waiting nearly a year to be able to do so; however, he denies that his suggestion that Gaudet visit a gay bar was intended as a homophobic insult.

"I'm really glad to have bought the Oxygen complex because now I can ban everyone who's tried to ruin me," said Gallant.

Last year, because of a misunderstanding between the administration studies department's student council and Gallant, the bar owner had decided to ban all the council members and then made a promise that he would try to ruin their future events at the iRock. Also, Gallant admitted to the CBC that he had made racist and homophobic remarks during an argument with a Moncton DJ. Gallant stated that he has followed anger management programs since last year's events and that he had followed such programs in the past. He also indicated that he kept the promise he made before the CBC and donated money to a multicultural organisation to help feed an African child. When asked why he made such a promise after last year's events, he said that it was his public relations worker's idea :

"My PR guy told me I should do that. In my mind, the things I've said don't bother me because they were just text messages [in reference to last year's racist and homophobic text messages]. What I do in my life and say in my texts has nothing to do with the students. Moreover, the only place the Africans come to is the Old Cosmo. They don't go to the iRock, they don't go to the O2, they come here [the Old Cosmo]."

"Gallant is a liar," says the iRock
Gallant added that he's not particularly worried about the student customers and that they won't have a choice but to deal with him anyway. He stated that the iRock's financial situation is shaky and, according to him, the club will be for sale shortly since the owner is at the hospital on his death bed.

We contacted Marc Shine Reeder, the iRock's manager, to get more information on this matter. Shine said the allegations are false and that the owner is in great shape. There are also no current plans to sell the iRock. Furthermore, Shine accuses Gallant of spreading malicious rumors about the iRock.

The administration studies' student council keep their distance
Taha Maarous, president of Université de Moncton's administrative studies student council, is disturbed by Gallant's attitude. As an international student, he can't bring himself to visit a club whose owner openly says racist comments.

"He apologized, but his apologies didn't cover all the harm he's done to many people. Why didn't he write a formal apology to the administration studies department as well as the FÉÉCUM?"

When it comes to the Party bourse, organised by the administration studies student council, Maarous said they are going to consider all establishments to host the party; however, their relationship with the owners will be a will be taken into consideration.

"While we haven't yet reached a decision, we think it's important to maintain good relationships with the people we make business with."

---------

À noter que nous n'accepterons dorénavant que des commentaires en français sur ce blogue, et ce, malgré la traduction ci-haut publiée à la demande de la communauté.

33 commentaires:

Anonyme a dit...

Et pourtant, un gros pourcentage de la population étudiante va continuer à fréquenté ses établissement, et c'es la la vraie honte.

Bea a dit...

Est-ce que les étudiants devraient faire quelque chose par rapport à ceci? Pourquoi ne pas tout simplement faire les activités avec le iRock, sachant que le nouveau propriétaire du Old Cosmo Complex fait de telles remarques qui affecte grandement la population étudiante? Après cette article, je me tiendrai à m'obstenir de rentrer dans le Old Cosmo et le complexe. Je ne veux pas donner la satisfaction à un intimidateur que son comportement est acceptable.

M a dit...

C'est vraiment honteux de continuer a encourager le bar de quelqu'un qui n'est pas capable de respecter UN étudiant de NOTRE campus. Ceci me fait mettre en doute l'esprit étudiant de certains qui fréquente l'Université de Moncton.

Je pense que les étudiants devrait plus fréquenter ce bar, mais, c'est difficile puisque on na pas de BAR étudiant...

Anonyme a dit...

Anonyme... jveut pas être méchant, mais c pas comme si la population étudiante a grand choix... Il y a pas tellement d'options a Moncton. Ce genre de comportement est inacceptable et ne devrait pas être tolérée.

Anonyme a dit...

A première vue, on a l'impression d'un règlement de comptes entre individus, qui ne veut pas s'afficher comme tel. Etre propriétaire-gérant de quelque chose n'est pas forcément facile, il faut dire qu'ajouter à cela des commentaires à consonance raciste ou homophobe en plus d'inventer des histoires n'est pas une très bonne idée...

Anonyme a dit...

Mais les etudiants sont-ils vraiment au courant de se phenomene? Personnellement jen ai que vaguement entendu parler lanner derniere lors des premieres affrontations. Bien beau ecrire dans le front, je crois que le mot devrait etre passer dune facon un peu plus explicite! Jespere que ce nouvel article va faire plus de brruit que les precedents! Pour ma part, mes fesses ne se shakerons certainement pas dans ces endroits, et croisont les doigt quil nachete efectivement pas le robinson court!!

Anonyme a dit...

Pomal nieseux jaurais honte a sa place pour un homme qui appartient une compagnie tu peut etre sur que jva aller metre mon argent aillieur !!!

Anonyme a dit...

Jeff Gallant Old Cosmo Owner And Drug Dealer!!
SPRINGHILL – A 39 Year-old Dieppe man is facing Possession of Cocaine and Proceeds of Crime charges as a result of a traffic stop in Cumberland County, Nova Scotia.

At approximately 7:00 p.m., last evening, members of the Cumberland District RCMP stopped a Cadillac Escalade driving west-bound on the Trans-Canada Highway, near Exit 5, Springhill. The driver of the vehicle, Jeffery Jacques Gallant, was arrested under the Controlled Drugs and Substance Act.

Approximately two pounds of cocaine and over $14,000 cash was seized from the vehicle. Gallant has been charged with Possession of Cocaine for the Purpose of Trafficking and Possession of Proceeds of Crime over $5000. He is scheduled to appear in Amherst Provincial Court on September 24th, 2012 for plea. A 34-year-old New Brunswick woman who was a passenger in the vehicle was also arrested but was later released without charges.

The investigation is continuing.

Anonyme a dit...

Jeff as deja ses pleine culottes

http://www.news919.com/news/local/article/387379--dieppe-man-faces-drug-charge-in-nova-scotia

http://www.rcmp-grc.gc.ca/ns/news-nouvelles/releases-communiques/12-07-26-162704-eng.htm
..

Anonyme a dit...

Jeff aurras ses pleine culottes apres s'etre fait prendre avec 2 kilos de coke en Nouvelle Ecosse

Anonyme a dit...

Ils a perdue un autre client,, qui va dire a un autre client qui va dire a un autre client....

Anonyme a dit...

How cute, a last ditch effort by some to put a dent in his business.

Because we saw how well that worked the last time. Derp.

Anonyme a dit...

le nouveau complex sera tres grand pour le nombre de clients que le old cosmo possède..par consequent ils feront un investssement nul et irock profitera bien de ca!!

Anonyme a dit...

C'est pas comme si les étudiants lisent le Front anyway... pis chu sure que c'eux qui le lisent s'en fichent... cette année unversitaire le prouvera.

on pourrait dire que porter du linge fait par des esclaves est une vraie honte aussi, non ?

Anonyme a dit...

I guess this guy wants to become "the man who took out fun from Main street"

Anonyme a dit...

"How cute, a last ditch effort by some to put a dent in his business.

Because we saw how well that worked the last time. Derp."

...Y'a tu des orangistes icitte asoir ou quoi?

Anonyme a dit...

Cosser qui s'passe icitte? C'est tu rendu une réunion chat de la anglo society du nouveau brunswick ou quoi? Fuck... On es tu sur le site du Front?

Anonyme a dit...

Vous devriez envoyer cette article a Radio-Canada, histoire de lui faire voir ses vrai cotés.

Anonyme a dit...

Whatever, Nav's est better anyways.

Valmond a dit...

pis les étudiants ont abandonné leurs bars étudiants pour cette m..de? On a travailler par la sueur de nos fronts pis on avait des bar étudiants qui fonctionnait très bien, l'envie de d'autres universités. J'aurais honte si j'étais un étudiant aujourd'hui..;.

Anonyme a dit...

Il y a une couple des commentaire que j'ai vu que je suis pas capable de croire.
Premièrement celui qui disait qu'on avait pas de bar étudiant, c'est ça qu'est le coude!, oui c'est pas rouvert jusqu'à 2h du matin a tous les jours, mais ces parceque il y a pas la demande, startez a y aller, pis y vas être ouvert plus tard.
Ensuite celui qui disait qu'ils auraient du faire les events édudiant à une autre place que le Cosmo l'année dernière, toutes les events étaient au iRock, mais le Cosmo avaient des chose la même soirée et la majorité des étudiants allaient la.
pis celui qu'a dis que Moncton avait pas beaucoup de bars/clubs/pubs...ouvre toi les yeux! iRock, Rouge, Bombers, navs, Igloo, Ale House, Pump House, Iceberg, Sports Rock, Moosers pis chepas comment d'autre ptis pub du genre de l'Obriens Pub pis ça. So vous avez des options en masse!

Anonyme a dit...

Why a PR guy when you don't hve any PR mr. Gallant???

Anonyme a dit...

A Valmond: Le bar etudiant n'a pas ete abandonne, il est courrament en grand projet de renovation et il a dut etre fermer pour accomoder la construction sous les plancher puis tout sa. Si je ne me trompe pas bien sur.. Mais a derniere nouvelle c'est sa qui se passe.

Jean-Guy Duguay a dit...

Cet après-midi (mercredi), après avoir pris connaissance de l'utilisation du bar le Triangle comme moyen de dérision hhomophobe, j'ai écrit ici : "En passant, il y avait un bon DJ au Triangle samedi dernier".

Mon message n'a pas été publié. Soit j'ai frappé une mauvaise touche sur mon clavier, soit y'a un.e homophobe comme modérateur.

Je n'ai aucun intérêt financier dans cette boîte de nuit.

Anonyme a dit...

Il faut ré-ouvrir le Kacho

Anonyme a dit...

En fait, vous pourriez être surpris de la qualité d'atmosphère que le Triangles offre. Où trouverez-vous un endroit avec un bon DJ et plus de gens ayant l'esprit ouvert que n'importe où ailleurs? Les trouble-fêtes ne vont pas au Triangles...
Moi, de toute façon, je ne fréquente pas les boîtes de nuit à Moncton. Sur la Main, je préfère les bons bars, comme le Tide & Boar, loin des chaos perpétuels...

Anonyme a dit...

Ça réagit peu à la fermeture du BAR ÉTUDIANT l'Osmose en 2010, mais là, parce qu'un bar à l'autre côté de la ville barre l'accès à leurs activités, c'est la grosse affaire!

On a travaillé de façon acharnée pour vous léguer un bar étudiant, l'Osmose. Si vous, étudiants de la génération suivante, vous l'aviez fréquenté lorsque vous en aviez la chance au lieu d'en mettre pleins les poches à des gens come lui, ce genre de controverse n'aurait pas lieu, parce que vous auriez encore votre endroit bien à vous, loin de cette guerre de "nightlife" qui règne à Moncton.

Alors ne me demandez pas de vous prendre en pitié parce que le gros méchant Gallant vous barre de son bar de merde, regardez plutôt ce que vous auriez pu, et dû, faire pour éviter cela.

Nizbel a dit...

Pour le monde qui chiale a propos de la fermeture du Bar étudiant. J'ai ceci à dire; PAS RAPPORT.
L'article n'est pas a propos de cela, l'article est a propos de Jeff Gallant qui est une douche bag/homophobes/racistes.

L'Osmose a une image sacrée pour vous, mais pour moi c'était crasseux. Les temps changes, ont est en transition on va avoir un autres endroit à faire des événements. Sort de ta vision parfait nostalgique et vient parler à quelque étudiants a la place de dire « DANS MON TEMPS LA-LA! ».

Anonyme a dit...

What? On mêle l'Osmose là-dedans? Come on! À part les employés, il n'y a presque plus personne sur le campus qui y était lorsqu'il était ouvert ou même avait l'âge d'y entrer lorsqu'il a fermé en 2010.

Si l'Osmose était ouvert. Si les étudiants se tenaient debout pour garder leurs acquisitions... En voulez-vous un un "si", en voilà un: Si Jeff Gallant avait pas une attitude de marde, ce serait probably dans son nouveau bar que le show de Steve Aoki que l'Uni a gagné serait.

Son ego, son attitude, ses pertes!

Anonyme a dit...

C'est rendu si négative.... J'ai des bons souvenirs du Kacho, un club étudiante qui attirait non-seulement les étudiants mais les jeunes de Moncton. C’était pas "fancy" mais c’était la "fun".

Anonyme a dit...

À la personne qui chiâle qu’on parle pas de la fermeture de l’Osmose dans tout ça : c’est bien sûr un thème important que les journalistes devraient explorer. Il faudrait se poser la question, et la faire répondre par des intervenants du milieu universitaire : est-ce qu’un bar étudiant empêcherait les conseils étudiants de faire affaire avec les escrocs du monde sal des night clubs ? Sûrement qu’un espace sur le campus aiderait, mais qu’en est-il des solutions envisageables ? Ça mérite d’être un dossier prioritaire du Front. Mais faut pas slapper les étudiants dans la face avec ta nostalgie et condamner leurs préoccupations. Ça je trouve que ça manquait de politesse, ça tombe presque dans le trollage-anonymat-youtube-comment, tsé veut dire.

Voici un échantillon de l'actualité que vous trouverez sur M. Gallant, question de se faire une image plus claire d'avec qui les étudiants ont affaire. Et de se demander si on veut vrament continuer à jeter les étudiants en pature aux lions de la dirty business des bars de Moncton .. ou si on se doit d'avoir un bar étudiant de service, comme chaque université en a un (à ce sujet, Le Front et la FÉÉCUM, surveillez de très près, et informez la population, sur les rénovations au Café et du Tonneau)

30 juillet 2012 : Dieppe man faces drug charge in Nova Scotia. Two pounds of cocaine and 14-thousand dollars cash seized from car near Springhill, NS
http://www.news919.com/news/local/article/387379--dieppe-man-faces-drug-charge-in-nova-scotia
26 juillet 2012 : Dieppe man facing Possession of Cocaine charges, Springhill, N.S.
http://www.rcmp-grc.gc.ca/ns/news-nouvelles/releases-communiques/12-07-26-162704-eng.htm
19 décembre 2011 : Des commentaires controversés sur Facebook choquent profondément certains internautes
http://www.ccla.org/rightswatch/2011/12/19/des-commentaires-controverses-sur-facebook-choquent-profondement-certains-internautes/
14 décembre 2011 : Moncton DJ dispute turns ugly. Racist and homophobic comments posted on Facebook
http://www.cbc.ca/news/canada/new-brunswick/story/2011/12/14/nb-disc-jockey-dispute-moncton.html
5 octobre 2011 : Le Old Cosmo brûle des ponts
http://maui-lefront.blogspot.ca/2011/10/le-old-cosmo-brule-des-ponts.html

Anonyme a dit...

Yea but Kacho c'tes un bar on it's own. C' ou a Moncton que tu peux rentrer la, te order une biere, t'assir a la table pis t'rouler un joint?!

Come on!! Kacho etait un bar!! Facken' good memories!!!

Anonyme a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=aHda2byBrug

À voir!