mercredi 31 octobre 2012

Maison hantée Lafrance

par Emily Briand

En cette fête de l’Halloween, Emily Briand vous a préparé un compte tout spécial tiré de sa propre imagination. En espérant que cette histoire ne nuira pas à votre séjour en résidence!


Des années passées, ayant échoué à tous ses examens, un étudiant en DSS s’est suicidé au sous-sol de la Résidence Lafrance. Ses rêves de devenir pharmacien éteints, il avait fait une surdose de pilules mélangées avec du Red Bull et du gin (la boisson alcoolique de choix à Lafrance). Il avait trop passé de temps à écouter la télévision et à jouer au Air Hockey, et pas assez de temps dans la salle d’étude.

Cependant, son esprit ne se reposait pas en paix. Un soir, des étudiants qui avaient trop bu de gin avaient tenté de le contacter via un ouija. Malheureusement, lorsque l’esprit voyait dans le groupe des étudiants qui réussissaient bien leur DSS, il s’enragea et écrit dans le sang le mot « ÉCHOUEZ » sur les murs. Le concept d’échec étant tellement épeurant, les étudiants partirent en courant, sans s’assurer de dire « au revoir » à l’esprit sur la tablette; partie essentielle du processus pour renvoyer l’invité dans sa propre dimension. 

Saoul et de mauvaise humeur, le fantôme continue même aujourd’hui de déranger les études des étudiants les plus concentrés. Une habitante de Lafrance qui a demandé de rester anonyme témoigne à la situation :

« Ben, j’étais en bas à la salle d’étude au sous-sol, pis j’entendais des bruits étranges, mais je me suis dit que c’était juste le vent dans le tunnel qui connecte Lafrance aux autres bâtiments sur campus. Ensuite, j’ai pu distinguer des phrases, quelqu’un était en train de me dire que j’étais une “mauvaise étudiante, et que ma moyenne allait tellement baisser qu’on allait m’exclure de mon programme”! Mais ce n’est pas tout! Finalement, les mines des 8 crayons que j’avais sur la table avaient toutes explosé! Il fallait que je remonte à ma chambre, car je n’avais plus rien à écrire avec… Mais au lieu de continuer à étudier, j’ai écouté Occupation Double… »

Certes, ce n’est pas seulement Mlle Anonyme qui a été affectée. Lorsqu’une étudiante en beaux arts utilisa la salle des jeunes demoiselles au sous-sol, en se lavant les mains, son reflet dans le miroir changea et elle se voyait en train de vendre ses pinceaux pour payer ses prêts étudiants. Terrifiée par cette vision, le lendemain, elle changea de programme.

Il y a eu des efforts de la part de la Paroisse Notre-Dame de l’Acadie, la chapelle sur le campus, afin d’exorciser l’esprit malveillant, mais le fantôme, n’étant pas un démon, était immune. Offusqué par leur attentat, il passa la journée à crier : « La science religieuse n’est pas une vraie science! » à répétition. Le service de Logement n’a pas voulu faire part de leurs commentaires sur le sujet.

Malheureusement, l’esprit ne semble toujours pas vouloir se reposer, et il faudra que les étudiants de la Résidence Lafrance étudient dans leurs chambres, dans le salon, à la bibliothèque, dans leurs facultés, ou encore ailleurs. Le sous-sol n’est pas un endroit propice à l’apprentissage.

2 commentaires:

Karine a dit...

nice ! :)

Rico Boudreau a dit...

HAhaha xD le Gin c'est un killer >< von va toute devenir des failures. Cest trop crampant: bon article!